BMW : L’évolution de la calandre sur 87 ans

bmw-serie3

Depuis 1933, BMW n’a cessé d’innover et d’intriguer parfois quant au design de sa calandre. Un design qui est considéré comme LA signature BMW.

Il serait très difficile d’imaginer une BMW sans cette double ouverture caractéristique à l’avant. Un élément emblématique du style de la Bayerische Motoren Werke

Élément de design distinctif, la calandre BMW n’a cessé d’évoluer pendant des années, pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

D’où vient donc cette calandre et comment a-t-elle évolué au fil du temps.

BMW 303

Sur le design de la BMW 303 qui a vu le jour en 1933. On peut clairement voir les deux moustaches, représentés par un dessin simple et verticale, et incliné vers l’arrière sur la partie extérieur.

bmw-303

Le père de ce modèle, Fritz Fielder a opté pour cette élément frontale afin d’améliorer l’aérodynamique de la 303. A cet époque là, personne ne se doutait que cette signature stylistique allait lancé une légende et continuerait d’apparaître sur tout les modèles de la marque pour les 87 années à venir.

BMW 328

Une des raisons du succès de BMW dans le monde et en Europe, c’est la performance de ses modèles de courses. Ainsi, les succès en course de la BMW 328 a grandement contribué à la création de la notoriété et du succès de la marque.

bmw-328

Les « reins » comme l’appelent certain, en raison de leurs ressemblance avec l’organe du même nom, ont été revu sur la BMW 328, ainsi que sur la luxueuse 327. Le design est plus fin et plus arrondi sur les bords, afin d’épouser parfaitement les formes aérodynamiques des années 1940.

BMW 500, le début du changement

Après la guerre, BMW a sorti deux modèles, à savoir, la 501 et la 502 qui ont reproduit le design de la calandre si cher à la marque, sans grand changement comparé à l’avant-guerre.

Néanmoins, avec l’arrivée de la BMW 503, les choses ont commencé à changer, le design a été réduit en hauteur, et des contours encore plus arrondis ont vu le jour.

BMW 507, la révolution

En 1956 est sortie la BMW 507, une révolution dans la maison Bavaroise. Un design spectaculaire, des formes bombés et une identité plus moderne. Cette nouvelle 507 a aussi révolutionné la calandre BMW.

bmw-507

Albrecht von Goertz, le père de ce modèle, a dôté son petit bébé d’une calandre nettement plus réduite en hauteur, contre un élargissement horizontale plus important. Cela a créer un style unique entre les deux phares avant, un style qui sera longtemps repris sur les modèles suivants.

1960 la Neue Klasse

Au début des années 1960, BMW a lancé son concept de Nouvelle Classe. Sur les véhicules représentant cette philosophie, les ingénieurs ont repris les moustaches étroites, et ont amaigrit leurs dimensions. Autre détail de conception important, ces nouvelles voitures intègrent un éventail horizontal à l’avant depuis les haricots BMW jusqu’au phares.

A l’image de la première Série 5 de 1972, de la Série 3 de 1975 ou encore de la Série 7 de 1977, le design est devenu prépondérant et reprit sur toutes les BMW jusqu’en 1990 à quelques exceptions près.

Une différence net

Sur certains modèles de la marque, les designers ont experimenté des variantes du design de la Neue Klasse.

Des véhicules comme la M1, la Z1 ou encore la Série 8 portaient toujours ces reins caractéristiques, mais ils étaient plus petits et plus simples que les autres modèles de la marque.

BMW Z8

Z pour Zukunft, ou Future en allemand. Le designer Henrik Fisket, sous la coupe de Chris Bangle à l’époque, à tenu à moderniser le design de la 507. Il en reprend les principales caractéristiques sans pour autant donner un look rétro à la Z8, qui était sensé représenté le futur et non le passé.

bmw-z8

Fisket intègre donc des feux à la calandre rénale. Une première chez BMW, soit dit-en-passant, une dernière aussi…

1990, l’age de la discrétion

En 1990, BMW est devenu plus discrète sur le design des reins. Des véhicules comme la Série 3 E36, la Série 5 E39 ainsi qu’une grande majorité de la gamme ont adoptés un style plus discret du nez avec la disparition de la calandre horizontal, remplacé par la carrosserie.

Ce style a préfiguré sur les véhicules du nouveau millénaire, et des modèles comme la Série 1, 6, X1, et X3 ont continué d’arborer fièrement cette nouvelle signature plus discrète.

Nouvelle décennie, nouveaux designs

Au cours des dix dernières années, BMW a adopté une nouvelle approche évolué de la calandre. Une calandre plus large, à l’image de ce qui a été fait plus de 40 ans auparavant sur la mythique BMW 507.

Les concepts Vision ConnectedDrive de 2011 et la BMW Vision M Next 2019, arborent fièrement ce design. Cependant, les concepteurs ont mis l’accent cette fois-ci sur la création de formes polygonales plus complexes.

Sur certains modèles comme le X5, la calandre est agrandit non seulement en largeur mais aussi en hauteur.

bmw-x5

BMW a aussi adopté l’utilisation de chromes très brillants sur les montants de la calandre afin d’apporter un rendu encore plus distinctif à ses modèles.

La Série 7 ainsi que l’X7 sont les plus expressif quant à ce style.

Retour aux grilles verticales
bmw-328-hommage

En 2011, le concept 328 Hommage a montré une approche moderne du modèle classique du même nom. Il y préfigurait une calandre verticale qui s’étalait de la pointe du capot jusqu’à l’extrémité basse du pare-choc. Un design qui a été incorporé dans un véhicule de production depuis, sur la Nouvelle Série 4 G22.

Un autre modèle embarquant cette vision, et suggérant qu’elle sera adopté pour l’avenir, c’est la très attendue, BMW i4 qui débarquera très bientôt.

Disparition du rein ?

Si l’on croit les concept actuelles de BMW, nous pourrions bien voir les deux haricots disparaître, en faveur d’une seule calandre unifiée et fusionnée.

Des concept comme le 2017 Vision Dynamique, le Vision iNEXT ainsi que l’iX3 de 2018, suggèrent cette évolution.

Cette nouvelle signature, sera donc purement esthétique. Au moment où les constructeurs mondiaux se tournent vers l’électrique, nul besoin de calandre pour une admission en aire tel qu’on la connaît.

Verra-t-on une BMW sans calandre ? cela s’est déjà fait à l’image de l’Isetta et son style escargot. ainsi que le BMW 700 qui disposait d’un moteur arrière, et n’avait donc aucun besoin d’admission en air.

bmw-isetta

Une chose est certaine, BMW nous a longtemps habitué à cette signature incontournable sur tous ses modèles, depuis 87 ans. Les changements risquent d’être mal vécus au début.

Bonus

Une autre marque arborait les reins caractéristiques de BMW, à savoir la Bristol Cars. Cette entreprise britannique d’après-guerre, a produit certains modèles sous la coupe de Fritz Fieldez, père de la BMW 303. Ce dernier a créer la Bristol 400 dont la similitude de la calandre est frappante avec les modèles bavarois d’avant-guerre.

bristol-400

On a aussi remarqué un concept assez étrange, le Spicup (en vert) de 1969 qui avait opté pour une forme rectangulaire et purement esthétique. Un modèle qui a sûrement du inspirer la M1.

BMW avait aussi tenté à l’époque une forme pour le moins bizarre, autant que la voiture qui la porte. La Garmisch avec une calandre en forme de diamant !

Rermerciement : Fabio Gemelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *