BMW : Trois M4 et une i4 pour la BMW Série 4

  • 50
    Partages
bmw-m4

BMW M4, i4 : Nous avions précédemment décortiqué les premiers éléments qui ont fuité sur la nouvelle BMW Série 4 nom de code G22.

Cette nouvelle BMW Série 4 sera lancé d’ici la fin d’année sous formes de Coupé, suivie du Cabriolet et du Gran Coupé quatre portes.

BMW élargira sa gamme de cette Série 4 de seconde génération avec l’arrivée d’un trio de modèles M4 développant 503ch et d’une berline électrique encore plus puissante ! à savoir la BMW i4 de 523ch.

Depuis quelques années, le constructeur s’efforce à accroître la différenciation entre la Série 4 et la Série 3, qui sont très étroitement liées, et il semblerait que BMW arrivera enfin à atteindre son objectif. Il se dirait que la G22 améliorera considérablement ses qualités dynamiques afin de mieux concurrencer l’Audi A5, la Mercedes-Benz Classe C. en attendant l’arrivée de ses bolides sportifs qui viendront rivaliser avec les C63 AMG et RS5.

BMW M4 nom de code G82

A priori, et comme a l’accoutumé, le département M délivre pour chaque génération de BMW, la quintéssance sportive. Il n’en sera rien cette fois-ci, vous le saurez un peu plus loin, petit indice, BMW i4 !

Pour revenir au fleuron du département Motorsports, BMW lancera trois versions M en 2021, à savoir, le Coupé, le Cabriolet et pour la première fois, le Gran Coupé qui aura pour mission d’aller chercher l’Audi RS5 Sportback. Ce Grand coupé devrait parvenir en 2022 soit un an après les modèles à deux portes (Coupé et Cabriolet). Le Grand coupé sera lancé dans sa version M, notamment à cause du succès du quatre portes sur le marché Américain et Chinois.

Autre détail de poids, auprès des puristes mais aussi des détracteurs, la version M aura la calandre XXL des deux haricots.

Côté motorisation, nous devrions avoir un une variante amélioré du nouveau six cylindres en ligne de 3,0 litres à double turbo qui équipe le X4 M et le X3 M et connu sous le nom de S58. Avec une boîte manuelle à six vitesses et une traction arrière traditionnelle. La M4 produira 473 ch et 600 Nm de couple sous sa forme standard.

En comparaison, la M4 actuel utilise l’ancien six cylindres en ligne S55 turbocompressé de 3,0 litres pour fournir 425 ch et 550 Nm de couple dans ses spécifications standard et 454 ch et 600 Nm dans le M4 CS.

Les amortisseurs adaptatifs seront de série sur les M440i xDrive et M440d xDrive et feront partie d’un pack M Sport en option sur les autres modèles.

BMW i4

Sur le papier, cette nouvelle BMW totalement électrique est relativement similaires côté performance avec la BMW M4 (à condition que cette dernière soit équipé du S58). 20ch de plus seulement côté motorisation, ne semble pas de premier abord présenter la grande révolution promise par l’électrique. C’est sans compter sur un autre facteur, déterminant pour le calcul de la puissance, à savoir, le Couple.

Côté couple, la différence est beaucoup plus significative, l’i4 offre 813 Nm de couple comparé au 600Nm que développe le 3,0L S58. une différence de près de 213Nm !

Autre facteur déterminant, la disponibilité du couple, c’est à dire le moment ou se dernier entre en action. Les moteurs électriques offrent la particularité d’offrir une disponibilité quasi instantanée et l’i4 offrira l’avantage de tous son couple pratiquement immédiatement, tandis que l’unité à double turbocompresseur de 3,0L S58 offre le plein débit à partir de 2600 tr/min. Nous nous sommes référés dans ce cas au BMW X4 M qui embarque déjà cette variante de moteur.

Côté Puissance, la BMW i4 l’emporte haut la main sur papier. Simplement, le poids totale engendré par l’installation des bloc-batterie, aura un impact important, voir cruciale, sur la maniabilité et le comportement de cette BMW électrique, comparé à la version M. Cela dit, BMW a affirmé que le concept i4 qui préfigurerait la nouvelle i4 ferait du 0 à 100 km/h en seulement quatre secondes. La voiture sera bel et bien rapide malgré le poids supplémentaire embarqué.

Pas de traction arrière pour cette nouvelle i4, le xDrive sera choisit, car BMW a décidé de placer deux moteurs, un sur l’essieu avant et l’autre à l’arrière. Une batterie de 80kWh sera installé pour alimenter suffisamment ce bolide et lui permettre d’atteindre 600Km autonomie selon le cycle WLTP, très probablement moins si on se base sur le cycle EPA. A titre de comparaison, le chiffre le plus élevé atteint par la Tesla Modèle 3 est de 560Km d’autonomie pour une batterie de 88kWh. Les allemands ont optimisé !

Cette nouvelle i4 aura aussi la calandre magique ! et sera construite sur la plate-forme CLAR (Cluster Architecture), une plateforme partagé avec les modèles traditionnelles, une première dans l’histoire de BMW.

L’arrivée est prévue en 2021 et la société bavaroise prévoit de lancer jusqu’à 25 hybrides rechargeables et véhicules électriques d’ici la fin de 2023.

Source : Motortrend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *