F1 : Daniel Ricciardo signe officiellement chez McLaren

  • 7
    Partages
f1-daniel-ricciardo

F1 : L’information est tombé. Daniel Ricciardo, pilotera pour l’écurie McLaren F1 Team à partir de 2021 pour plusieurs saisons.

Le pilote Australie, plus connu sous le nom de « Honey Badger », a officialisé son transfert vers l’écurie de Woking, ce matin via son compte twitter.

Déception chez Renault

L’aventure Renault est donc terminé pour l’australien, qui sera en fin de contrat en 2020 avec l’écurie au losange. Un soulagement quelque part pour Ricciardo qui a longtemps souffert des performances moyennes de sa monoplace durant la saison 2019.

Il faut dire que Renault, à l’époque avait séduit le pilote, avec un projet de retour aux avants postes, pour jouer le podium très rapidement, et la gagne à moyen terme. Rien de cela ne s’est vu en 2019, la monoplace n’était pas assez bonne et la performance pas au rendez-vous.

f1-daniel-ricciardo

Le départ de cette aventure fut très mitigé, avec deux abandons lors des deux premières courses de la saison. Néanmoins, le honey badger a redressé la barre et prouvé sa pointe de vitesse, avec à l’époque une 4ème place en qualification au GP de Canada pour terminer 6ème en course.

Au GP d’Italie, Ricciardo a accroché une solide 4ème place, contribuant au meilleur résultat de Renault depuis son retour en F1 en 2016. Des performances qui lui ont permis de se classer devant son redoutable coéquipier Nico Hulkenberg.

Au cours de cette première saison, nous avons vu, un Ricciardo frustré, énervé des performances de sa voiture qui n’étaient pas au rendez-vous. Mais ce dernier, n’a jamais pour autant médiatisé ce point. D’où sa réputation de loyauté dans le paddock.

Les belles promesses de Renault sur la papier se sont retournés en déception en piste. Daniel à sûrement regretté son pari de l’époque de rejoindre l’écurie Française. Il faut savoir que l’Australien était en négociation avec McLaren à l’époque aussi.

Pour terminer son aventure chez Renault, Ricciardo à déclaré ce matin

Je suis très reconaissant envers mon temps chez Renault et de la manière dont j’ai été intégré à l’écurie. Mais ce n’est pas terminé encore et j’ai hâte de revenir sur la grille cette année. Mon prochain chapitre n’est pas encore arrivé, alors finissons celui-là de manière forte. Merci

McLaren pour rebondir

Le pilote n’est plus tout jeune et, plus les années passes, plus les chances de remporter la couronne s’amenuisent. L’australien est très rapide et peu indéniablement compter parmi les prétendants, à la condition d’avior une monoplace qui le lui permet.

Du haut des 29 podiums et 7 victoires. Ricciardo n’a pas à rougir, quand on sait que c’est l’un des meilleurs pilote en terme de dépassement et de freinage dans le paddock.

McLaren, pourrait donc lui offrir une chance de monter sur le podium de façon régulière, voir de jouer la gagne d’ici quelque années si, la restructuration et la nouvelle stratégie de l’équipe de Woking paie.

La tendance semble néanmoins à l’avantage de Daniel, qui peut compter sur une écurie possédant un savoir faire hors paires en F1 du haut de leurs 8 titres de champions constructeurs et 12 titres pilotes.

Il faut aussi rappeler que l’écurie britannique a terminé la saison 2019 en 4ème position au championnat du monde constructeur avec 145 points dans le besace, surclassant Renault et leurs 91 points.

L’écurie de Woking a annocé le pilote via un communiqué ce matin

La signature de Daniel est une autre étape dans notre plan à long terme et apportera une nouvelle dimension passionnante à l’équipe, aux côtés de Lando. C’est une bonne nouvelle pour notre équipe, nos partenaires et bien sûr nos fans

Zak Brown, PDG de McLaren

Ferrari devrait donc annoncer la signature du pilote espagnole Carlos Sainz Jr aujourd’hui.

Qu’adviendra-t-il de Vettel ? On sait déjà que l’allemand ne pilote ni pour Ferrari, RedBull où McLaren. Les pistes s’amenuisent et tout les facteurs tendent à croire que le quadruple champion du monde, prendra ses distances avec la F1. Une bien drôle de manière de clôturer son immense carrière !

Source : McLaren

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *