Le rétroviseur, un coup d’œil en arrière pour aller de l’avant

retroviseur

Comme de nombreuses inventions liées à l’automobile, le rétroviseur est né dans les années 1900.

Petit coup d’œil dans le rétro… Un premier prototype attribué à Alfred Faucher arrive en 1906, mais c’est Henri Cain qui dépose, en 1907, un brevet pour un miroir avertisseur pour automobile.

Ce miroir magique est monté en 1911 sur la voiture qui gagne les 500 miles d’Indianapolis.

Dix ans plus tard Elmer Berger dépose un brevet aux USA. Et c’est dans les années Trente que le rétroviseur intérieur se développe.

Accessoire obligatoire

Il n’est pas inutile de rappeler que le rétro est un équipement obligatoire, sans avoir de précision sur le début de cette obligation. Absent ou endommagé, il vous en coûtera 68 €.

L’équipement intérieur est accompagné d’un rétro côté conducteur, obligatoire depuis 1972. Celui de droite est obligatoire depuis… 1969 pour toutes les carrosseries commerciales et breaks.

Et le rétroviseur devient un accessoire de mode dans les années 70 quand les sportifs du dimanche montent des rétros obus sur les ailes ou le capot de leur Renault 8…

Equipement en sursis ?

Le rétro intérieur a gagné une position jour/nuit pour éviter l’éblouissement ; quant à l’extérieur…

Simple miroir légèrement convexe pour réduire l’angle mort, le rétro extérieur devient électrique, puis dégivrant et reçoit une duplication des clignotants.

Depuis fin 2018, la réglementation européenne autorise le remplacement des rétros extérieurs par des caméras.

On y gagne en bruit et en consommation de carburant. Reste pourtant à savoir s’en servir quand on déboîte de sa file… une toute autre paire de manche

Une chose est certaine, ce qui était accessoire dans le temps, l’est redevenue. Pas mal de conducteurs tendent à délaisser l’usage de ses derniers, provoquant ainsi des situation clairement dangereuse pour la sécurité de tout le monde.

Source : DNA Alsace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *