Nouvelle Renault Mégane : Lancement officiel

  • 24
    Partages
Nouvelle Mégane

La Renault Mégane, modèle emblématique du constructeur Français depuis maintenant 25 ans, bénéficie d’un restylage au gout du jour.

4 générations et plus de 7 millions d’exemplaires vendus à travers le monde, la Mégane fait peau neuve avec un rafraîchissement du design, une gamme de motorisation complète, incluant même la technologie E-Tech Hybride Rechargeable.

Un style toujours plus affiné

Cette version restylée de la 4ème génération gagne en maturité en attendant la 5ème génération très exposée à la crise sans précédent que traverse Renault. Il se dirait même que le Losange va se passer de sa compacte à l’avenir.

Ici, l’avant adopte un nouveau bouclier une calandre redessinée intégrant un entourage d’antibrouillards avec joncs chromés et déflecteurs d’air, complété à l’arrière par un bouclier redessiné. Les ailes sont plus marquées avec la nouvelle décoration latérale et dès la nuit tombée, on remarquera les poignées extérieures de portes lumineuses. Des jantes de 16 à 18 pouces et une antenne requin lui assurent une stature toujours plus valorisante.

L’ensemble des feux font désormais appel à la technologie LED. A l’avant, les phares C-Shape 100% Led et les projecteurs Full Led PURE VISION sont de série dès le premier niveau de finition. Ils augmentent la portée d’éclairage de 30% et offrent la possibilité d’un éclairage de virage.

A l’arrière, les feux 100% full LED intègrent des nouveaux guides d’éclairage à effet 3D. L’ensemble des clignotants offrent le très high-tech (et très visible) clignotement à défilement dynamique.

Préparation de la voiture autonome de demain

A l’intérieur, on retrouve l’ambiance conviviale, très cockpit, de Mégane avec MULTI-SENSE, des sièges avant réglables électriquement, un volant au toucher désormais soft dès les premiers niveaux de finitions et de nouvelles selleries. Le plus bluffant se trouvera devant les yeux avec l’apparition du nouvel écran full numérique 10,2’ au tableau de bord et EASY LINK proposé sur écran 7 ou 9,3’ pour une grande tablette digitale. Ce système personnalisable est compatible Android Auto et Apple Carplay.

Cette Nouvelle Mégane, désigne l’entrée de Renault dans le monde de la voiture autonome. En embarquant toutes les briques technologiques pour prétendre à ce titre, notamment, de meilleures technologies d’aides à la conduite (comme l’alerte de distance de sécurité, l’alerte de franchissement de ligne ou la reconnaissance des panneaux de signalisation), au côtés de l’alerte de franchissement de ligne, l’assistant de maintien dans la voie, l’assistant Autoroute et Trafic intégrant la fonction Stop & Go.

L’ensemble des fonctions cités sont regroupées sur le volant.

A ces technologies de pointe, viennent s’ajouter la détection de fatigue et le freinage actif d’urgence avec détection de piétons et cyclistes, à l’image de ce que BMW embarque dans ses nouveaux hybrides tel que la X2 xDrive25e.

Motorisation

Renault promet de répondre à tous les usages ainsi qu’à toutes les envies.

Trois moteurs essences sont proposés :

  • TCe 115
  • TCe 140 en boîte manuelle ou automatique.
  • TCe 160 accompagné d’une boîte à double embrayage EDC embarqué sur la Clio 5.

Côté Diesel, Renault équipe sa nouvelle Mégane restylée du bon vieux dCi qui n’a plus aucune preuve à faire. Elle embarquera ainsi le dernier dCi 115 disponible avec une boîte manuelle ou de la boîte EDC.

Enfin, et c’est l’intérêt premier de cette nouvelle mégane, Renault propose désormais le tout nouveau moteur Hybride Rechargeable E-Tech 160, et qui sera disponible dès le lancement, sur la Mégane Estate seulement en premier temps.

Les ingénieurs promettent 50 km d’autonomie 100% électrique selon le cycle mixte WLTP, et 65 km en cycle ubain. A titre de comparaison, la toute dernière BMW X2 Hybride Rechargeable propose 53 km selon le même cycle.

Cela s’avère avantageux de rouler sans émettre de CO2, car cette autonomie suffit amplement à couvrir un trajet quotidien pour se rendre au lieu de travail. Reste après à discuter la propreté de l’électricité générée pour la recharge à la maison de cette Nouvelle Mégane… Un tout autre débat !

R.S. Line et Edition One

Outres les finitions Life, Zen et Intens, on note l’apparition d’une version R.S. Line. Cette dernière arbore un badge spécifique sur les ailes avant et le hayon arrière ainsi qu’une double canule d’échappement en aluminium. Les jantes de 17″ sont aussi diamantées sur cette finition. Toujours dans les finitions aluminium, on retrouve un nouveau pédalier en cette matière. Le cockpit embarque une sellerie en Alcantara RS Line chauffante et enveloppante. Le volant en cuir et les sièges arborent des surpiqûres rouges.

On peut aussi noter l’apparition de nouveaux projecteurs antibrouillards sur cette version haut de gamme orienté sport.

Par ailleurs, Renault propose une autre finition haut de gamme, cette fois-ci orientée élégance, avec la série limitée Edition One disponible exclusivement sur la Berline.

Cette édition embarque la même base en options que la finition Intens et y rajoute un badging spécifique, des coques de rétroviseurs en gris titanium et des jantes 17″ diamantées propres à l’Edition One. A l’intérieur on retrouve des éléments en aluminium brossé, un siège conducteur électrique massant et chauffant complété par un volant en cuir, chauffant lui aussi. Cette édition embarque de série le détecteur d’angle mort, le détecteur de collision arrière et l’assistant de stationnement Easy Park Assist.

Sans oublier la R.S. et R.S. Trophy

La nouvelle Mégane R.S. embarque le même bloc motopropulseur équipé sur l’Alpine A110, à savoir un 1.8 litres turbo à injection directe de 300ch. Néanmoins, le couple est mieux transmis aux roues et cette dernière développe 420 Nm en boîte EDC et 400 Nm en boîte manuelle. A titre de comparaison, l’ancienne RS Trophy développait 390 Nm.

Les ingénieurs ont aussi développé leur modèle destiné aux circuits. La R.S. Trophy vient donc compléter cette panoplie de finition. Ce modèle embarque son propre châssis Cup, un différentiel mécanique à glissement limité Torsen, là où certains ont déjà changé pour des versions électriques. Les ingénieurs ont augmenter la raideur des amortisseurs et ressorts de suspensions de 25 et 30 % respectivement, de quoi compenser la déformation élastique du châssis et augmenter le grip et l’appuie aérodynamique de cette voiture. La barre antiroulis possède un tarage qui a augmenté de 10% par rapport à la même Mégane R.S.

Cette nouvelle R.S. Trophy fera donc le plus grand bonheur des amateurs de courses automobiles sur circuit. De quoi aussi améliorer le record détenue par sa devancière sur le célèbre circuit du Nurburgring.

Options et Tarifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *