Peugeot e-208 : La plus puissante de sa catégorie

  • 18
    Partages
peugeot-e208

La Peugeot e-208, tout dernier fleuron électrique de Sochaux, s’en va conquérir le marché automobile mondiale en plein effervescence.

L’électrique est considéré par beaucoup, comme la révolution de cette décennie et, cette technologie est entrain de transformer tous les segments automobiles à l’échelle mondiale, y compris le segment B.

Peugeot a prit le train. Profitant notamment, des évolutions en matière de technologie et de sécurité des batteries, le géant français a installé cette technologie sur sa supermini.

La plus puissante de sa gamme

L’une des dernières voitures électriques à rejoindre le giron du constructeur de Sochaux. La Peugeot e-208, est l’une des plus dynamique et plus puissante du segment B des supermini.

Elle embarque une batterie de 50kWh rangée en H en 18 cellules, et est propulsée par un moteur qui développe 101kW soit 136ch pour un couple compris entre 260 et 300Nm. De quoi procurer quelques frissons à l’accélération. La e-208 propose une autonomie de 340km en cycle WLTP, un solide argument à la vente.

Néanmoins, il se dit, qu’au dela de 80km/h, l’accélération perd de son poile de la bête, et les performances peuvent être similaires à un simple moteur essence 1,2 litres PureTech.

La e-208 permet aussi de récupérer l’énergie engendré par le freinage (effet de Joule). Ce qui offre un regain à l’accélération, une sorte de boost si on désire obtenir plus de performance. Ceci se fera en tirant le sélecteur de vitesse vers la position « B ».

Design

Pour ne pas dénaturer les potentiels acheteurs, et les aider à faire le saut vers l’électrique. Peugeot n’a pas apportés de révolutions stylistiques sur la e-208 comparé à sa cousine « à combustion thermique ». Les différences les plus évidentes sont les élargisseurs de passage de roue en noir brillant, les badges installés sur les montants arrières et sur la calandre avant, ainsi que le logo au lion dichromatique qui change de couleur en fonction de l’exposition à la lumière.

Le design de la 208 « traditionnel » étant déjà bien proportionné, ces petits ajouts viendront distinguer cette élégante e-208.

Côté intérieur, Peugeot confirme sa tendance premium des dernières années. Le tableau de bord est lisse, et est doté du tout dernier i-Cockpit.

Seul point gênant repéré sur ce bel intérieur, le contour supérieur du volant qui vient obstruer le tant jolie qu’immersif i-Cockpit. Même si un affichage tête haute est installé sur cette e-208.

Peugeot a néanmoins gâté ses clients avec beaucoup d’espaces de rangement, et pas moins de quatre ports USB (y compris USB-C). Il en va sans dire que la voiture est « ready » Apple CarPlay, Android Auto et DAB.

A noter, que la e-208 est l’un des rares véhicules du Segment B offrant un potentiel de charge rapide de 100kW. Il faudra cependant, sortir le portefeuille pour une mise à niveau.

Un bon investissement ? Probablement, surtout que cela permettra d’atteindre une charge de 80% en seulement une demi heure.

Verdict

Peugeot a réussi a banaliser l’électrique quelque part avec sa nouvelle e-208. Le design en lui même n’est pas une révolution, quand on sait les possibilités qu’offrent les véhicules électriques. Néanmoins, le géant français a été malin dans son approche. Intégrer les parties électriques là où logeaient les composants thermiques classiques.

Cela leurs à permis d’économiser une grande somme d’argent sur la chaîne de production tout en mettant une voiture électrique sur le marché. Sans pour autant repousser les futurs acheteurs, et surtout les plus conservateurs.

Il n’y a plus qu’a attendre que ce type de véhicules pénètrent le marché Algérien, un de ces jours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *