Porsche 911 Targa : La semi-cabriolet est là

  • 10
    Partages

Porsche a complété aujourd’hui son trio de voiture sportifs badgé 911 avec le lancement de la Targa à toit ouvrant.

Après avoir dévoilé au monde entier la nouvelle génération des modèles 911 à savoir la génération 992, notamment avec le Coupé et le Cabriolet. C’est au tour de la troisième variante Semi-cabriolet de faire ses grands débuts. Un début en avant première sur la chaîne télévisé du constructeur de Stuttgart.

Porsche poursuit donc sa belle histoire idyllique qui dure déjà cinq décennies avec la conception du toit Semi-cabriolet Targa, un toit qui est présent maintenant sur les huit dernières générations de 911.

Deux modèles sont disponibles, à savoir, la 911 Targa 4 et, la 911 Targa 4S.

Caractéristiques de la Targa

Commercialisé à l’origine en 1965 comme un cabriolet de sécurité avec arceau et barre anti-roulis, la Targa, s’est rapidement imposé comme un concept indépendant et a su créer un style en la matière, alliant sécurité, sportivité et conduite à ciel ouvert.

Le modèle Targa, se distingue par son système de toit innovant et entièrement automatique. Depuis le modèle original paru en 1962, Porsche à mis en place un système avec une section de toit mobile au dessus des sièges avant, relevé par un large arceau caractéristique (en gris sur l’image) ainsi qu’une lunette en vitre enveloppant toute la partie arrière.

Sur ce modèle de huitième génération, Porsche annonce 19 secondes pour l’ouverture et fermeture de ce système, soit 7 secondes plus lent que le modèle Cabriolet avec toit en tissu, qui a été lancé l’année dernière.

Porsche décrit la Targa comme offrant «une conduite à toit ouvert dans un cabriolet associée à la commodité élégante d’un coupé».

Un design extravagant avec une interprétation à l’aide du temps

Porsche a repris ici, les principales caractéristiques des modèles de sa génération 992 à savoir, le Coupé et le Cabriolet. Elle conserve donc la silhouette en aluminium de ses sœurs aînés. Cependant, on peut distinguer des passages de roues nettement plus prononcés à l’avant.

Aussi, on y trouve une barre de feux arrières à LED intégrée et un aileron arrière plus large et à extensions variable, en fonction de la vitesse à laquelle ce Semi-cabriolet roule.

Cette Targa n’est pas pour autant une deux places. On y retrouve les deux sièges arrières occasionnels présents sur le modèle Coupé et Cabriolet.

Pas de changement à l’intérieur

Des lignes claires et droites, un tableau de bord avec des instruments parfaitement encastrés, tels sont les caractéristiques de cette Targa, qui reprend l’intérieur de la génération 992, une génération qui a été, fortement inspiré par les années 70″ de la marque de Stuttgart.

porsche-911-targa-992

Un écran central de 10,9 pouces embarque les fonctions du Porsche Communication Management PCM, incluant la navigation en ligne ainsi que la compatibilité Apple CarPlay.

Une mécanique Carrera

A l’instar des modèles 911 Coupé et Cabriolet, les deux variantes de la Targa (4 et 4S) embarquent un boxer six cylindres en ligne de 3,0litres bi-tubo.

Le moteur de la Targa 4 produit 385ch à 6500 tr/min soit 15ch de plus que la 7ème génération, pour un couple maximal de 450 Nm délivré sur une large plage de régime moteur compris entre 1950 et 5000 tr/min.

Équipé du groupe Sport Chrono en option, ce petit bolide accélère de 0 à 100 km/h en seulement 4,2 secondes, contre 4,3 secondes pour la génération précédente. Le diable réside dans le détail chez Porsche !

La version 4S quant à elle, arrive a extraire plus de jus du boxer de 3,0 biturbo, afin de produire 450ch soit 30 de plus que la 4S de septième génération. Elle génère aussi un couple maximal de 530Nm entre 2300 et 5000 tr/min. Vitesse de pointe annoncée : 304 km/h et le 0 à 100 est parcourut en 3,6 secondes, a titre de comparaison la 4S précédente offrait une pointe à 301 km/h et un 0 à 100km/h en 4 secondes.

Embarquera-t-elle la nouvelle boîte 7 rapports manuelle ?

Les deux voitures de sport sont équipées de série d’une boîte de vitesses à double embrayage (PDK) à huit rapports et d’une transmission intégrale intelligente Porsche Traction Management (PTM) de série pour offrir un plaisir de conduite maximal. Alternativement, la 911 Targa 4S peut être commandée avec la nouvelle boîte manuelle à sept rapports en option et sans frais, avec laquelle le pack Sport Chrono est aussi inclus.

Autres Caractéristiques

Une nouvelle technologie a également été intégrée pour étendre la gamme de fonctionnalités des deux modèles 911 et, pour la première fois, Porsche InnoDrive, qui comprend un régulateur de vitesse adaptatif, est disponible. 

Grâce à la fonction Smartlift améliorée, la garde au sol peut être programmée de manière à être augmentée pour un usage quotidien.

Le système de freinage quant à lui, varie selon les modèles. La Targa 4 embarque des disques de 330mm associés à des étriers à quatre pistons, contre des disque de 350mm et des étriers à six pistons (peints en rouge) à l’avant de la Targa 4S. Des freins en céramique composite en option sont également disponibles. 

Disponibilité et Prix

La nouvelle 911 Targa est disponible sur commande dès aujourd’hui. Pour s’offrir un de ses bijoux, il faudra débourser entre 110.000 Euro pour la Targa 4 et 123.000 Euro pour la version 4S. Les prix sont identiques à ceux des modèles Cabriolet équivalents. 

Cependant, Porsche commercialisera également une Porsche 911 Targa édition spéciale, promettant «une combinaison d’éléments de style traditionnel, un design intemporel et une technologie de pointe». Ce modèle sera dévoilé le mois prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *